17 juin 2024

Le rôle des OP dans l’assistance à la mise en place d’une police de proximité en RCA et en RDC

Aux côtés des composantes militaire et civile, la composante police, dite UNPOL, constitue le troisième pilier de l’action des opérations de paix des Nations unies. Elle comprend le déploiement de plus de 7 800 policiers à travers le monde. L’une de ses missions est d’accompagner les États-hôtes dans le redéploiement de leurs capacités régaliennes sur l’ensemble de leur territoire. En matière de capacités de police, cela se traduit notamment par le soutien à la (re)mise en place d’une police dite « de proximité ». Ce concept fait référence à la notion d’une police intégrée dans la cité, au service du citoyen, et qui cherche, avec les communautés, des solutions axées sur les problèmes locaux qui sont sources d’insécurité et de conflit

De ce fait, la police de proximité participe aux nouveaux enjeux de la sécurité qui consistent notamment au renforcement de l’État de droit, à la promotion des droits humains, à la stabilité sociale, à l’augmentation du sentiment de sécurité, à la réduction de la criminalité ou bien encore à la légitimation et à la valorisation du rôle social du policier à la construction d’une société démocratique.

Cette étude, basée sur une série d’entretiens et de visites de terrain menées en RDC et RCA, vise à mieux comprendre la démarche d’accompagnement mise en œuvre par UNPOL

afin de soutenir les autorités nationales dans la (re)mise en place d’une police de proximité. Elle s’intéresse tant aux actions prises par UNPOL que par leur réception au niveau local, gouvernemental et au sein de la société civile.

Cette note a été réalisée avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie

Le rôle des OP dans l’assistance à la mise en place d’une police de proximité en RCA et en RDC

 

 

Plus de publications

Octave Molambo Gbessoua Mboutouma est sociologue et analyste politique. Chercheur junior à ThinkingAfrica, un institut de recherche et de formation sur la paix en Afrique. Ses recherches portent sur la participation des ONG au développement local post conflit, le processus de pacification de la Centrafrique. Il est titulaire d’un master en Sociologie de l’université de Douala. Auteurs de plusieurs notes de recherches et notes d’analyse politique.

Plus de publications

Jean-Jacques Wondo Omanyundu est expert et analyste des questions politiques et sécuritaires de la République démocratique du Congo (RDC) et de l’Afrique médiane. Il est diplômé de l’École Royale Militaire et breveté des Hautes études de sécurité et de défense de l’Institut royal supérieur de défense (Belgique), détenteur d’un Master en criminologie de l’Université de Liège et d’un post-graduate en science politique de l’Université Libre de Bruxelles

Suivez-nous

526FansJ'aime
609SuiveursSuivre
410AbonnésS'abonner

Dernières publications