17 juin 2024

La Facilité européenne pour la paix : premiers enseignements et perspectives pour l’Afrique

Active depuis juillet 2021, la Facilité européenne pour la paix (FEP) est un fonds hors budget de l’Union européenne (UE) consacré à la consolidation de la paix et la prévention des conflits dans le monde. Cette note, qui est la quatrième d’une série dédiée à la FEP, examine les premières dépenses effectuées dans ce cadre. Son objectif est d’en tirer des premiers enseignements quant aux perspectives de financement des opérations de paix et de renforcement des capacités militaires en Afrique.

La note analyse notamment la façon dont la FEP a repris une partie des missions dévolues à la Facilité de paix pour l’Afrique tout en devenant un instrument à portée mondiale. Elle se penche en particulier sur la place qui est accordée aux mesures d’assistance destinées spécifiquement à l’Afrique. Cet enjeu est d’autant plus crucial qu’une part importante du budget initial de la FEP a été consacrée à apporter une aide à l’Ukraine agressée par la Russie.

La note apporte également un éclairage sur une autre nouveauté de la FEP inaugurée en Ukraine : la possibilité de transférer des armes létales à un partenaire de l’UE. Elle étudie dans quelle mesure ces premiers transferts sont annonciateurs de perspectives de transferts d’armes létales vers l’Afrique via la FEP et analyse les enjeux qui y sont associés.

Cette note a été réalisée grâce au soutien du Programme régional du dialogue de la politique sécuritaire en Afrique subsaharienne (SIPODI) de la Fondation Konrad Adenauer (KAS).

La Facilité européenne pour la paix : premiers enseignements et perspectives pour l’Afrique

Plus de publications

Samuel Longuet est chargé de recherche au GRIP depuis septembre 2022. Il est titulaire d’un master en politique internationale de l’Institut d’études politiques de Bordeaux, d’un master complémentaire en droit international public et d’un doctorat en sciences politiques et sociales de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Il est collaborateur scientifique au centre REPI (Recherche et études en politique internationale) de la Faculté de philosophie et sciences sociales de l’ULB.

Plus de publications

Clémence Buchet-Couzy est chargée de recherche au GRIP depuis avril 2022. Elle est titulaire d’un master « Conflits et Développement » de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Lille et d’une double licence Histoire et Géographie de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne.

Suivez-nous

526FansJ'aime
609SuiveursSuivre
410AbonnésS'abonner

Dernières publications