15 avril 2024
Actualité Reffop 2023Cours sur le leadership des femmes pour la paix à l’Académie rwandaise...

Cours sur le leadership des femmes pour la paix à l’Académie rwandaise de la paix

Un cours axé sur le leadership des femmes pour la paix s’est tenu à l’Académie rwandaise de la paix du 4 au 8 décembre, dans le cadre du Senior Women Talent Pipeline (SWTP), un programme de l’ONU visant à promouvoir la parité hommes-femmes au niveau supérieur grâce à une réserve de femmes qualifiées se préparant à postuler à des postes de direction dans les opérations de paix. La formation de quatre jours a été ouverte par Valentine Uwamariya, la ministre de l’Égalité des sexes et de la Promotion de la famille du Rwanda. D’autres représentants du gouvernement rwandais et des Nations unies étaient également présents à la cérémonie d’ouverture, notamment la directrice de l’Académie rwandaise de la paix, le colonel Jill Rutaremara ; la chef d’équipe du Bureau de la planification stratégique et du coordonnateur résident, Josephine Marealle-Ulimwengu ; le représentant du SWTP, Leonard Otti, et la représentante de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR), Svenja Vollmer Nicole. Le cours a été organisé par le SWTP en partenariat avec l’UNITAR, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Académie rwandaise de la paix.

Le cours vise à accroître la représentation et la participation des femmes dans les rôles de pouvoir au sein des opérations de la paix francophone des Nations Unies et a été, par conséquent, dispensé en français. Dix-neuf membres seniors du vivier de talents féminins du réseau SWTP de 17 pays, possédant une expertise dans les affaires politiques, les affaires civiles, l’état de droit et la sécurité, l’information publique, ou le soutien à la mission ont participé à la formation.  La directrice de l’académie rwandaise de la paix, Jill Rutaremara, a déclaré que le cours s’inscrit dans la série d’efforts entrepris par l’ONU pour promouvoir l’égalité des sexes, en particulier pour faire en sorte que davantage de femmes occupent des postes de direction dans les missions des Nations unies.

Plus de publications