21 mai 2024
AccueilBreveLa prochaine Conférence ministérielle sur le maintien de la paix se tiendra...

La prochaine Conférence ministérielle sur le maintien de la paix se tiendra au Ghana

Annoncée le 22 septembre 2023 à l’occasion de l’Assemblée générale des Nation unies, par  la ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchwey, la prochaine Conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix se déroulera le 5 et 6 décembre, à Accra, au Ghana.

Cette cinquième Conférence ministérielle sera la première à se tenir en Afrique. Le Ghana est un des pays contributeurs de troupes et police aux opérations de paix onusiennes et a connu un long processus de paix, depuis les années 1960. Aux yeux de Shirley Ayorkor Botchwey, cette conférence est indispensable pour l’avancée de la paix en zones de conflits.

L’occasion sera, pour les États membres de l’ONU, de se concentrer sur les engagements à mettre en place, ainsi qu’à aborder les enjeux et défis actuels liés au maintien de la paix ainsi qu’aux nouvelles technologies, avec pour but d’améliorer l’efficacité opérationnelle des opérations de paix.

L’objectif étant de consolider les engagements et promesses en faveur du maintien de la paix formulées par les Nations unies, les représentants des États membres seront amenés à étudier les potentielles collaborations stratégiques. C’est notamment ce que souligna Atul Khare, Secrétaire général adjoint des Nations Unies à l’appui opérationnel : de nouvelles stratégies doivent être mises en place afin de créer des soutien et des partenariats plus efficaces.

Ayant pris soin de rappeler le climat critique et les nouveaux défis heurtent les opérations de maintien de la paix, Catherine Pollard, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies chargée du Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité évoque la nécessité d’un effort collectif ; ainsi se font les promesses onusiennes en faveur du développement de la paix.

Plusieurs thématiques seront au cœur de cette conférence : la protection des civil·e·s, la lutte contre la désinformation et la communication stratégique, la sécurité et la santé mentale des casques bleus, ou encore la participation des femmes aux opérations de paix.

Ces sujets sont également abordés régulièrement par l’Observatoire Boutros-Ghali dans sa Lettre d’information mensuelle ainsi que dans ses publications.

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

La Major Ahlem Douzi de la MONUSCO remporte le prix 2024 des femmes officières d’affaires judiciaires et pénitentiaires

La Major Ahlem Douzi, de nationalité tunisienne, a remporté le Prix de la pionnière des Nations Unies pour les femmes spécialistes des questions judiciaires...

Infographie et entretien vidéo sur l’action de l’Union européenne en Afrique dans les domaines paix et sécurité

Le 29 janvier dernier, le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP), gestionnaire du projet Observatoire Boutros-Ghali, a publié...

La sergent-chef Renita Rismatanti a été récompensée pour son travail au sein de la MINUSCA, avec le prix de la femme police de l’année...

Le 16 novembre 2023, le Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies a été décerné, pour la 13ème fois. Il a...