26 février 2024
AccueilBreveLe Luxembourg se déploie au Mali

Le Luxembourg se déploie au Mali

Le Luxembourg a annoncé le prochain déploiement d’un contingent au sein de la Mission intégrée multidimensionnelle pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) à partir de février, avec une contribution maximale de 10 militaires. Ce déploiement est prévu pour une durée de 2 ans. Un autre contingent sera déployé dans le cadre d’une mission d’entraînement de l’Union européenne au Mali (EUTM).

Au sein de la MINUSMA, les soldats luxembourgeois seront intégrés au contingent allemand, stationné à Bamako (quartier général de la mission) et seront assistés logistiquement par le contingent belge. L’objectif de ce déploiement sera « d’installer et de garder opérationnels les équipements satellitaires Govsat » afin de relier les postes de Kidal, Tombouctou, Gao et Mopti à Bamako. Cette technologie Govsat fournit des services de communication par satellite sécurisés.

Alors que le Secrétaire général des Nations unies (SGNU) Antonio Guterres annonçait le 15 janvier 2020 que la situation sécuritaire du Mali et du Sahel « se détériore à un rythme alarmant », les pays de l’Union européenne semblent vouloir apporter un soutien croissant à la riposte anti-terroriste au Mali, qu’elle soit politique ou militaire. La constitution de la Task Force européenne « Takouba », initiative française placée sous le commandement de l’Opération Barkhane, en est d’ailleurs un exemple.

Au mois de décembre, le SGNU rappelait également que la MINUSMA demeurait la mission de maintien de la paix la plus dangereuse et mortelle : sur les 23 Casques bleus tués en 2019 (de façon non accidentelle), 22 étaient déployés au Mali.

Pour plus d’information :

Crédits photo : UN Photo/Harandane Dicko, installation d’un satellite radio à Gao dans le cadre des projets à impact rapide de la MINUSMA, 2018

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Infographie et entretien vidéo sur l’action de l’Union européenne en Afrique dans les domaines paix et sécurité

Le 29 janvier dernier, le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP), gestionnaire du projet Observatoire Boutros-Ghali, a publié...

La sergent-chef Renita Rismatanti a été récompensée pour son travail au sein de la MINUSCA, avec le prix de la femme police de l’année...

Le 16 novembre 2023, le Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies a été décerné, pour la 13ème fois. Il a...

La prochaine Conférence ministérielle sur le maintien de la paix se tiendra au Ghana

Annoncée le 22 septembre 2023 à l’occasion de l’Assemblée générale des Nation unies, par  la ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale,...