17 juin 2024
AccueilBreveSéminaire sur l’appropriation francophone de la déclaration d’engagements communs (22 mai à...

Séminaire sur l’appropriation francophone de la déclaration d’engagements communs (22 mai à Abidjan)

L’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix organise, le 22 mai 2019 à Abidjan, un séminaire sur l’appropriation francophone de la déclaration d’engagements communs sur les opérations de maintien de la paix des Nations unies.

Ce séminaire, organisé en collaboration avec le « Programme pour le dialogue sur la sécurité en Afrique subsaharienne (SIPODI) de la Konrad Adenauer Stiftung » et les autorités ivoiriennes, s’inscrit dans la continuité du séminaire organisé par l’Observatoire le 25 octobre 2018 au siège des Nations unies, qui fut consacré à la réflexion d’acteurs francophones autour de l’initiative du Secrétaire général de l’ONU « Action pour le maintien de la paix » (A4P). Il s’agit d’une démarche visant à renforcer la contribution francophone à la mise en œuvre de la réforme du maintien de la paix des Nations unies.

S’appuyant sur les éléments de réflexion amorcés à New York, le rendez-vous d’Abidjan ambitionne d’amplifier et de traduire en mécanismes concrets d’action les propositions francophones visant à faire avancer la mise en œuvre de la « Déclaration d’engagements communs », particulièrement sur les volets du partenariat, de la formation et de la performance des troupes déployées dans les opérations de paix, mais aussi sur le positionnement francophone dans le cadre du dialogue triangulaire avec le Secrétariat et le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le choix de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, s’est justifié au regard des deux considérations : l’entrée de la Côte d’Ivoire au premier janvier de cette année, comme membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU, mais aussi la trajectoire du pays, marquée par son passage du statut de pays hôte d’une mission, à celui de contributeur au maintien de la paix des Nations unies.

Le séminaire d’Abidjan rassemblera des experts et praticiens du maintien de la paix, des diplomates, conseillers militaires des missions, des chercheurs, des membres des organisations régionales africaines et de la société civile francophone, dans le but de discuter des défis et des solutions relatives à l’amélioration des performances du maintien de la paix, tant en termes de troupes, de formation, de capacités et autres formes d’appui aux opérations de paix de l’ONU.

Au cours de ces discussions, les participants sont invités à identifier des initiatives et des actions concrètes que les pays francophones ont entreprises ou peuvent entreprendre pour soutenir les efforts d’amélioration des performances en matière de maintien de la paix, tant dans la mise en œuvre des mandats que celui de la protection des civils, ou encore celui de la sous-représentation des femmes en uniforme de maintien de la paix.

Crédits image : UN Habitat

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Une Casque bleue indienne de la MONUSCO reçoit le Prix militaire du défenseur de l’égalité des genres de l’année 2023

Le 30 mai 2024 à l’occasion de la cérémonie commémorant la Journée internationale des Casques bleus, la commandante Radhika Sen a reçu le Prix...

La Major Ahlem Douzi de la MONUSCO remporte le prix 2024 des femmes officières d’affaires judiciaires et pénitentiaires

La Major Ahlem Douzi, de nationalité tunisienne, a remporté le Prix de la pionnière des Nations Unies pour les femmes spécialistes des questions judiciaires...

Infographie et entretien vidéo sur l’action de l’Union européenne en Afrique dans les domaines paix et sécurité

Le 29 janvier dernier, le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP), gestionnaire du projet Observatoire Boutros-Ghali, a publié...