21 mars 2023
AccueilBreveConférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique à Rabat

Conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique à Rabat

L’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix a pris part à la deuxième édition de la Conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique (APSACO) qui s’est tenue les 18 et 19 juin à Rabat, au Maroc. Organisée par l’OCP Policy Center sur la thématique « Opérations de maintien de la paix en Afrique : réalités et défis », cette conférence rassemblait une centaine de participants et quarante experts issus de vingt pays.  Alors que le maintien de la paix fait face à une multitude de défis, allant de la complexité des environnements opérationnels à la faiblesse des ressources humaines et matérielles, en passant par les restrictions budgétaires, ce dernier joue encore un rôle important, particulièrement sur le continent africain.

La conférence a permis aux participants de se pencher sur différents enjeux liés à l’évolution des opérations de maintien de paix sur le terrain, depuis le processus de réformes entamé par l’ONU au cours de ces dernières décennies, dont les leçons à tirer de ces expériences et les moyens permettant aux pays de l’Union africaine d’accéder à l’autonomie dans la gestion du maintien de la paix sur le continent. L’appropriation et l’autonomisation dépendront de la mise en place effective par l’Union africaine d’un mécanisme pérenne de financement des opérations. Par ailleurs, le renforcement des partenariats avec les Nations unies et les autres acteurs du maintien de la paix permettra de tirer parti des avantages comparatifs des différents acteurs, mais aussi d’adapter les réponses à la nature et à la complexité des conflits.

Crédits image : OBG

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Haïti : la visite du Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme témoigne de l’urgence de la situation

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), Volker Türk, s’est rendu en Haïti pour une visite officielle de deux jours qui...

Le chef de la division droits de l’homme de la MINUSMA déclaré « persona non-grata » au Mali

Le ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a décidé le 5 février 2023 d’expulser un haut-cadre de la mission de...

Libération des soldats ivoiriens détenus au Mali depuis juillet

Le 7 janvier, les 49 soldats ivoiriens détenus au Mali ont été graciés par le gouvernement insurrectionnel dirigé par Assimi Goïta. Pour rappel, ces...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici