23 février 2024
AccueilBreveQuel état d’avancement pour l’objectif de parité hommes-femmes en matière de paix...

Quel état d’avancement pour l’objectif de parité hommes-femmes en matière de paix et sécurité

Le dernier rapport du Security Council Report fait état des avancements réalisés au cours de l’année 2016 en matière de parité hommes-femmes, dans le cadre du pilier « paix et sécurité » des Nations unies. Le centre de recherche spécialisé sur les activités du Conseil de sécurité de l’ONU publie ainsi son cinquième rapport mensuel sur le thème de la sexo-spécificité en matière de paix et de sécurité, et souligne les progrès notables engrangés par le Conseil de sécurité, notamment par la création du Groupe informel d’experts chargé de la question des femmes et de la paix et de la sécurité.

Le Groupe informel, créé par le biais de la résolution 2242, a été consulté en 2016 dans le cadre du monitoring de la situation politico-sécuritaire au Mali, en République centrafricaine, en Irak et en Afghanistan. Dans le cadre des briefings sur la situation malienne, le Groupe informel a permis d’influencer le mandat de la mission d’évaluation du Conseil de sécurité en Afrique de l’Ouest qui aura lieu courant mars 2017. Suite aux échanges avec le Groupe, le Conseil de sécurité a notamment mis à l’agenda de son évaluation la question de l’inclusion des femmes dans les comités de suivi des accords de paix, ainsi que dans d’autres instruments de réconciliation. Les discussions avec le Groupe ont également permis de renforcer le mandat de la MINUSMA en matière de lutte contre les violences sexuelles, et de protection des femmes dans les zones de conflits.

Cependant, si la création de comités et d’outils ad hoc permet de soutenir l’appropriation de ces problématiques par les États membres, le SCR souligne l’absence de mise à profit de ces innovations par les pays siégeant au Conseil de sécurité. En 2015, le Groupe indépendant de haut niveau chargé d’étudier les opérations de paix avait souligné la nécessité d’inclure des représentantes de la société civile dans les briefings du Conseil de sécurité, pour renforcer l’efficience de l’action sur les questions sexo-spécifiques en matière de paix et de sécurité. Le rapport du SCR note cependant que si la consultation de femmes représentantes de la société civile s’est instituée dans le cadre des consultations thématiques du Conseil de sécurité, les femmes ne sont toujours pas inclues dans les consultations spécifiques portant sur les crises nationales dont le Conseil s’est saisi.

Le rapport conclut en soulignant, pour la troisième année consécutive, l’inégale reconnaissance –  par les États membres – de la nécessité d’intégrer une perspective genre dans les questions de paix et de sécurité.

Source : Security Council Report, “Women, Peace and Security: Closing the Security Council’s Implementation Gap”, Research Report 2017 n°2, 24 February 2017, New York

Crédit photo : UN Photo/Evan Schneider

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Infographie et entretien vidéo sur l’action de l’Union européenne en Afrique dans les domaines paix et sécurité

Le 29 janvier dernier, le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP), gestionnaire du projet Observatoire Boutros-Ghali, a publié...

La sergent-chef Renita Rismatanti a été récompensée pour son travail au sein de la MINUSCA, avec le prix de la femme police de l’année...

Le 16 novembre 2023, le Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies a été décerné, pour la 13ème fois. Il a...

La prochaine Conférence ministérielle sur le maintien de la paix se tiendra au Ghana

Annoncée le 22 septembre 2023 à l’occasion de l’Assemblée générale des Nation unies, par  la ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale,...