Depuis quelques années, plusieurs considérations encouragent les armées à se préoccuper de leur impact environnemental dans les opérations militaires internationales. La nature de leurs activités, la quantité et la taille des cantonnements et le nombre d’effectifs ont une incidence environnementale évidente, sans compter la responsabilité engagée en cas de pollution ou d’incidents selon le principe du « pollueur-payeur ». La prévention des conséquences négatives involontaires des OP est une nécessité pour respecter le principe consistant à « ne pas nuire » et gagner la confiance des communautés locales. L’utilisation optimale des ressources et la protection de l’environnement sont à ce titre des opportunités de développement durable et de collaboration avec les populations...

 

Crédit photo : Casque bleu de l'UNAMID plantant un arbre lors de la journée de l'envrionnement (UN Photo/Albert González Farran)

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire